Subtle Street Style #12 : Mia

MIA_SUBTLE_8

Après le Street Style de Juliette Kitsch, Fanny et Pauline, rencontrons aujourd’hui Mia De Belgique.

Le Subtle Street Style, c’est une sélection de looks et d’histoires inspirantes des membres de la famille Subtle. Ces amoureux de chaussures partagent avec nous leur expérience et leurs coups de cœur. Des looks tantôt classiques, tantôt décalés, qui devraient à coup sûr vous inspirer.

Mia vient de Belgique et c’est depuis un détour par les Etats-Unis d’Amérique qu’elle a changé son mode de vie. Déjà passionnée de mode et convaincue par l’importance de la provenance dans une bonne alimentation, elle décide désormais de s’habiller de façon éthique. Pour Mia, la mode est un reflet de la personnalité de chacun autant qu’un choix d’encourager une consommation différente, plus juste. A travers son projet Up and Down Hill, elle rend ses lettres de noblesse à une industrie de la mode belge incarnant le slow fashion. Puisant son inspiration partout et mettant toujours à l’honneur le confort, elle allie ses Subtle Epsilon vegan avec une jolie dégaine, simple et efficace. Subtle souhaite à Mia et Up and Down Hill un avenir radieux et espère que son look et sa vision de la mode vous impactera vous aussi.

 

Le Look de Mia avec sa nouvelle paire de chaussure vegan Epsilon

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore?

Bonjour, je me présente, Mia Charlier. J’ai lancé un eshop de designers belges il y a presque un an.
Depuis toujours la mode me passionne car cela reflète notre humeur mais également notre personnalité. La manière dont on associe les pièces de notre garde-robe permet de dévoiler une partie de nous. Quand j’ai pris conscience de la valeur des vêtements, ma façon de voir la mode a complétement changé. Je ne pouvais plus participer à cette industrie qui exploitait ses employés en les sous-payant par exemple.
Du coup, je me suis lancée l’objectif de refaire ma garde-robe éthiquement et de préférence localement.

Quelle est la pièce tendance préférée dans ton dressing actuellement?

Une veste en jeans trouvé cet été dans un magasin de seconde main à Anvers (Melting pot 15€/kg) que je porte justement sur les photos. C’est une veste pour homme à la base. Je porte généralement de l’oversize surtout pour les vestes / manteaux.
Et biensûr mes baskets Epsilon Subtle… Ma première paire de baskets blanches. J’ai toujours connu l’envers du décor pour les grandes marques de baskets. Alors, je n’ai jamais acheté de baskets…

Imagine : tu as un budget illimité… Quelle est la pièce rêvée que tu t’offrirais?

Il y a le sac noir Falabella réversible de Stella Mc Cartney que je rêve depuis toujours d’avoir. Stella est la première à n’avoir jamais utilisé de matière animale pour ses collections. Le manteau Chana de sa dernière collection est aussi une merveille.

Comment choisis-tu tes tenues ? Où puises-tu ton inspiration?

Je suis très rarement les tendances (surtout à cause de la fast-fashion qui prône le jetable). Souvent c’est en fonction de mon humeur et de ce que je compte faire dans la journée. Si par exemple, j’ai plusieurs rendez-vous à Bruxelles le même jour, venant de Namur, je sais que je vais devoir courir à gauche et à droite et du coup, je vais plutôt me diriger vers une tenue confortable.
L’inspiration me vient de plusieurs éléments : une phrase dans un livre, une photographie, une musique etc. Je teste et je mélange plusieurs styles en un. Depuis toujours, j’aime associer différentes pièces qui n’ont pas grand-chose à voir à la base et qui ensemble font tout.

 

 

Que voulais-tu faire quand tu étais enfant?

Rédactrice en chef d’un magazine de mode ou journaliste de guerre. De ce que je me souviens, je me penchais plus vers la mode. J’adore lire et écrire. Encore maintenant, je souhaite écrire pour des magazines de mode sur la slowfashion, l’éthique,….

Peux tu nous parler de ton projet Up and Down Hill ? Qu’est ce qui t’a motivé à te lancer ?

Après un road-trip en 2016 aux Etats-Unis avec mon amoureux, j’ai eu un déclic. Je mangeais sainement, je faisais attention à la provenance de mes aliments,… mais en ce qui concernait les vêtements, j’allais toujours dans les grandes enseignes. Je ne faisais pas du tout attention à leur confection. Aux Etats-Unis, quand on allait dans les magasins, je voyais beaucoup de créateurs américains (en particulier californiens), il était écrit  « made in California ».
Tout de suite, je me suis posée la question de si j’avais dans mon dressing une pièce faite en Belgique. La réponse étant négative, dès que je suis rentrée en Belgique, j’ai commencé à faire des recherches pour trouver des créateurs belges. Cela partait d’abord d’une envie personnelle de refaire ma garde-robe. Ensuite, je me suis dite que toutes ces recherches pouvaient également servir à d’autres personnes qui seraient peut-être dans la même situation. Au lieu d’aller dans les 4 coins de la Belgique, on peut directement aller sur une plateforme où ils seraient regroupés.
Après tout s’est très vite enchaîné et aujourd’hui, le site fêtera bientôt sa première bougie (le 19 décembre 2018).

Quelle est pour toi la tenue idéale à porter avec tes Basket Epsilon Subtle ?

Personnellement, je trouve que tout va avec les baskets Epsilon. Je les porte souvent avec un legging en similicuir et une veste en jeans mais aussi avec une robe flottante prune à fleurs moutardes.
Par contre, la tenue parfaite à porter avec les baskets Epsilon, c’est une longue robe grise à manches longues un peu ouverte sur le côté et un blazer mi-long noir. Elle va en toutes circonstances (boulot, sortie, repas à l’extérieur,…).

Quelle est la musique que tu écoutes en boucle en ce moment ?

Il y en a tellement… Une que je mets quasi tous les jours : My lady d’Arbanville de Cat Stevens.
Je travaille toujours en musique. Souvent, j’écoute des vieilles chansons françaises (des vieilles chansons tout court). Je ne sais absolument pas ce qui se fait de nos jours.

 

 

Quels sont tes prochains projets pour 2018 ?

Plusieurs événements sont en cours de préparation. Pour fin 2018, un 3e pop-up store verra le jour à Bruxelles.
Pour le reste, surprise…

 


Si vous souhaitez aussi raconter votre histoire, écrivez-nous vos aventures à l’adresse suivante : contact@subtle.fr

Vous pourriez aussi aimer

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench

Suivez-nous

🍪 En poursuivant votre navigation sur notre site,vous acceptez l’utilisation de cookies. 🍪

Bénéficiez de 10 % de réduction sur votre prochaine commande avec le code WELCOME